clothetome

Aujourd'hui est un jour pas comme les autres. Jim Morrisson est né un 8 décembre, il aurait eu 70 ans pile cette année. Parti trop vite, trop tôt !! C'est aussi le jour que j'ai choisi pour clore l'aventure de Clothetome. On est pas à un adieu prêt ;))) Et puis ce jour, le 8 décembre, est "stabiloté" pour toujours dans ma vie :)))


Photos (iconiques) : Joel Brodsky
Photos (iconiques) : Joel Brodsky
Oui, il y a 6 ans, naissait un autre petit homme, le mien, un 8 décembre lui aussi. Aujourd'hui est un jour de fête à la maison... et pour tourner une page mieux vaut un jour rempli de musique inoubliable avec la voix de Jim, un jour nourri de jolis souvenirs festifs en famille :)))

Je dis bye bye à ce blog qui a été pour moi une plage d'expression libre, un cahier d'exercices sans obligation de bonnes notes et un p'tit coin à partager avec d'autres. Merci à So et Béa qui furent mes colocs de blog. J'avais levé le pied depuis un moment, il fallait vraiment faire le saut ;) J'avoue, je n'ai pas le don d'ubiquité (malheureusement), ni l'ambition de prouver qu'une femme peut faire 10 choses à la fois (repos) ;))) Pour le moment Clothetome reste visible :) mais la Une va se momifier ;))) Merci énorme à ceux et celles qui m'ont suivi, merci merci :)))

Et toutes les fins ne sont pas tristes, celle de ce blog signe un départ vers du neuf, la vie n'est-elle pas un éternel recommencement qui nous pousse vers l'avant ? Je vous invite à me suivre ailleurs, vers une aventure collective, un blog lifstyle où vous retrouverez les belles photos de So : les marcelles.com. On y est trois filles, comme Les Drôles de Dames, mais sans la mise en pli qui donne les jolies vagues capillaires ;)))

Enormes bises, je vous souhaite d'avance une jolie fin d'année !!!
Louvero

Et pour partir de ce blog avec le sourire jusque dans les yeux et les oreilles, voilà un beau moment avec Jim le Magnifique :))) En concert en 1968... tout y est !!!!



Rédigé par LouVero le Dimanche 8 Décembre 2013 à 10:26 | Commentaires (4) Facebook Google + Twitter LinkedIn Google Y! Viadeo

Le ciel peut bien attendre de briller un autre jour, aujourd'hui il a beaucoup à faire, aujourd'hui il va s'ouvrir plus grand pour Béa qui s'en va... Alors me revoilà sur ce blog un peu délaissé pour lui dire au revoir à ma façon en remettant en avant un de ses textes, une poésie qui lui ressemble.


Béa, une amie depuis si loin, qui avait participé un temps à ce blog, une créative aux doigts de fée, une rêveuse faite pour les contes de mille et une vie, et une discrète aussi... Un petit bout de femme qui méritait des ailes plus grandes pour voler plus loin, plus longtemps, plus, et c'était pas demander trop :((( Maintenant, sans hésiter, je l'imagine partie tricoter pour les anges, vêtue d'un costume à tournure brodé de mots poétiques, prête à écrire le récit d'une plume amoureuse d'un fil de soie... une Béatitude tant méritée !!!
Quand Béa s'en va, le ciel rime à l'envers.

*******
Voyage au long cours

courtoisie de pigments
embarcation éphémère
mer de velours
ourlet défait
fée d'hiver
vertige solitaire
territoire privilégié
légitimement lié
liaison printanière
tanière élégante
gantée et poudrée
drainage d'été
éternel retour
tourbillon automnal
tonalités et voies
voyageur dans l'âme
ami d'un jour...

Béa

*******

Je relis cette ritournelle enfantine écrite alors pour illustrer une photo de So, une poésie sans fards enfilant les mots un à un, un rythme entêtant pour se souvenir toujours des belles choses, les plus simples, éphémères aussi... Aujourd'hui ce duo photo-texte, c'est une fleur jamais fanée pour se souvenir de Béa... <3 <3 <3

Rédigé par LouVero le Vendredi 25 Octobre 2013 à 09:00 | Commentaires (1) Facebook Google + Twitter LinkedIn Google Y! Viadeo

Retour sur des instants vidéos qui ont l'impact d'une balle dans ma mémoire défragmentée de fantassin de la mode...


Photo Barnaby Roper pour SMagazine
Photo Barnaby Roper pour SMagazine
Je n'ai pas la télé et sachant que je n'ai pas grandi avec, alors j'ai bien plus vécu sans qu'avec ;) mais l'écran a toujours eu mon attention, et l'a encore sous une autre forme. Mon écran préféré reste celui des salles de cinéma mais sachant que je passe la plupart de mon temps devant un 15 pouces sur portable, alors l'occasion est trop belle de courir après des bribes de souvenirs enfouis dans la toile : les vidéos.
Des instants captés qui auront toujours leur propre vie, des images passées qui ne veulent pas mourir... Des constructions artistiques.

Et dans le petit monde qui nous intéresse ici, LA mooooooooooode, le mot construction n'est pas lettres mortes. Il y a même un nuage de mots ;) : coupé, cousu, découpe, cintrage, drapé, ourlé, appliqué, incrusté, décousu, détendu...
Il y a des constructions et des déconstructions.
En voilà 3, des expériences qui nous emmènent loin en arrière et loin en avant aussi :)


Je commence par le monument qu'est désormais Alexander Mac Queen monté à l'Olympe il y a déjà 3 ans et demi :( Il manque à nos pas de fourmis et nos gestes de cigales, c'est une époque Mac Queen, pas un chapitre.

Ici, surprise, il est au travail. Découpe, sculpture, recomposition, oeuvre en devenir, (re)naissance, symbole.



Et puis un petit film du directeur atistique/réal Barnaby Roper, une pointure dans son domaine !
ADN de son travail ? la patte graphique, des éléments déformés, déconstruit et symétriques, oeil inventif et le sens de l'experimentation. Clients ? Nike, Viktor & Rolf, Chanel, SMagazine...

Ici construction et déconstruction, torsion et découpage, rien ne sera épargné à la silhouette du top model Iris Strubegger. Les looks sont issus des collections de Stella McCartney, Miu Miu, Givenchy, Celine, Proenza Schouler, Soo Ri, Iosselliani, Pamela Love, Genevieve Jones, Made Her Think, Mawi, Carolina Amato, Kristen Farrell and Fenton. Je les connais pas tous mais là n'est pas la question ;)



Et un petit dernier, une défragmentation stellaire pour Issey Miyake, le maître de l'innovation textile appliquée à l'art du plissé... sauf que là les petits plis sont des petits points.
Ici, l'humour le dispute à l'expérimentation sérieuse, ballade dans l'astronomie et la géométrie. Incroyable !



Rédigé par LouVero le Mercredi 11 Septembre 2013 à 10:38 | Commentaires (1) Facebook Google + Twitter LinkedIn Google Y! Viadeo

Instantané poétique / Plus d'une minute de vidéo sur un produit mode équivaut à un bâillement de mon cortex mais parfois la glue prend effet et je m'envole...


Au clair de la plume, prêtes moi ta peau...
Un œuf en plumes de la maison italienne Mazzanti pour vous pondre un sujet doux comme de la plume :) ;)


"Plumae" / 2012
Un film de mode réalisé pour la marque Nanà Firenze, inspiré par une idée de Natasa Filimonovic, une jeune designer serbe : un corps, un manteau de plume, un duel entre plaisir et déplaisir de muer.



Réalisation : Frenchfries /www.frenchfries.it/ en collaboration avec Plustre.
Photo : Lucilla Bellini
Plumes : Atelier Mazzanti
Modèle: Natalija Ristić


Rédigé par LouVero le Mercredi 28 Août 2013 à 09:37 | Commentaires (0) Facebook Google + Twitter LinkedIn Google Y! Viadeo

Flash rétro, très rétro, une plongée dans les archives de la télé américaine !! Car who know's que ce n'est pas au cinéma que sexy Eve est sortie de la cuisse de Ian Fleming, le père créateur de James Bond ?? ignorante que j'étais !!!


La première James Bond Girl...
Un vrai labyrinthe, internet, mais on y fait des rencontres improbables !
C'est donc en fouillant dans les maillots de la préhistoire balnéaire que je suis tombée sur cette jolie naiäde : Linda Christian. Une beauté mexicaine née Blanca Rosa Welter le 13 Novembre 1923 (décédée en 2011).

Et c'est en fouillant encore que j'ai fait le lien avec 007 !
Elle fut donc la première james Bond Girl en jouant le rôle de Valérie Mathis dans l'adaptation télévisée de Casino Royale en 1954.

Vraie polyglotte, elle parlait couramment français, allemand, néerlandais, espagnol, anglais, italien et même un peu arabe et russe. Une vraie James Bond Girl !!!









Soutien Vidéo à l'appui !


La première James Bond Girl...
Ses rencontres marquantes :
1/ Errol Flynn qui l'a convaincue d'abandonner la médecine mais de venir dans son lit, lui a trouvé son nom de scène et offert une opération dentaire, si si il le raconte dans ses mémoires ("Mes Wicked, Wicked Ways ", 2002) ;)
2/ Tyrone Power avec qui elle se marie en 1949. L'acteur célèbre et célébré pour son regard et son jeu d'épée !!! Le conte de fée finira en 59 par un divorce...
3/ Alfonso de Portago, un nouvel amant, pilote espagnol de Formule 1. Il est mort tragiquement avec son coéquipier en 1957 lors de la course de Mille Miglia où neuf spectateurs perdent aussi la vie. On parla de "Baiser de la mort" entre Linda et lui, car l'accident arriva juste après qu'ils se soient embrassés sur le parcours.

Et Diego Riviera (monsieur Frida Kahlo) l'a bien aimé aussi ;)

Une beauté, même oubliée, a toujours son Tribute sur You Tube, voilà le sien :


Pas beaucoup de traces de cette actrice malgré tout, alors si vous voulez tout savoir sur Eve Bond Girl, il y a son autobiographie : "Linda, ma propre histoire", Linda Christian, Crown Publishers (1962).

Et pour les polyglottes, la vidéo en entier du film Casino Royale version TV en 1954 :)


Rédigé par LouVero le Samedi 24 Août 2013 à 10:24 | Commentaires (0) Facebook Google + Twitter LinkedIn Google Y! Viadeo
1 2 3 4 5 » ... 52
















RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile